Les Schémas Régionaux Eoliens

Le choix du site d’implantation est déterminant. Il doit se faire à une échelle territoriale cohérente et avec l’aide d’experts.

En France, l’échelle régionale a été retenue et c’est sur la base des Schémas Régionaux Climat Air Energies et de leurs volets éoliens que sont déterminées les communes sur les territoires desquelles les éoliennes pourront bénéficier de l’obligation d’achat de l’électricité produite.

Certaines régions ont fait le choix de prendre en considération les sensibilités environnementales pour définir les zones favorables de leur schéma éolien. C’est, par exemple, le cas de la Champagne-Ardenne qui intègre les voies de migrations, les zones naturelles remarquables (Parc Naturel Régional, RAMSAR, Natura 2000), les espaces boisés, les enjeux ornithologiques, etc.

Dans d’autres régions seules les contraintes environnementales réglementaires sont prises en compte (parcs naturels nationaux, arrêté de protection de biotope) les autres sensibilités devant simplement faire l’objet d’une étude plus exigeante qu’à l’accoutumé de la part des porteurs de projets.

Pour ces raisons, la consultation des associations naturalistes locales est indispensable : elles détiennent souvent des données étalées sur plusieurs années et peuvent, dès les premiers stades d’un projet, conseiller les développeurs sur les études spécifiques à mener ou sur les zones à éviter.

PDF - 680.1 koListe des 26 Schémas Régionaux Eoliens de France.

Enjeux ornithologiques (Zonage LPO) et sensibilités chiroptères (sites gérés par le CPNCA)